Guitbass, le guide pour les nuls

Dans l’épisode précédent :

Votre serviteur et moi-même (?) nous vous avions expliqué comment transformer votre six cordes en basitar (deux cordes). J’ai pu faire mon fanboy en ayant eu une super réponse de la part de Chris Ballew concernant mes questions à propos de la justesse de l’instrument. Et normalement, vous savez comment faire maintenant.

J’ai également eu des légers soucis de branchements, il a fallu que je l’amène à réparer à Broc N Roll, mon magasin favori en matière d’instruments. Ce genre de réparation coûte 25€, pour information.

Passons du coup à la suite. Comment donc qu’on fait une guitbass, et c’est quoi l’intérêt ?

Répondons à la deuxième d’abord. En jouant sur seulement 3 cordes, vous vous concentrez sur des power chords, en barré, puisque vous vous accordez là en drop C#; soit C#, G# et C#. Il faudra se décaler d’une corde seulement, pour avoir l’attaque pas trop loin, et éviter de torsader le manche. Donc vous mettez une de 0.58 sur le A, une de 0.46 sur le D et une de 0.36 sur le G. Et vous accordez le tout en drop C#.

img_20160915_172456

La chance que j’ai eue, c’est de trouver une Lâg Jet en très bon état pour 50€. Du coup, ce fut presque un déchirement de la modifier, le son étant vraiment très bon, la guitare réactive, et avec un PUTAIN DE SUSTAIN DE MALAAAADE.

img_20160915_172509

[En même temps, avec un dos comme ça…]

img_20160915_173500

[Le matos nécessaire une fois de plus : un accordeur, vos cordes (j’ai du 0.59, ils n’avaient plus de 0.58), une pince coupante/serrante, un tournevis]

Voici des plans serrés pour que vous voyiez bien ce qui a été fait :

img_20160915_185715

[Notez le tendeur des cordes 5 et 6 que j’ai enlevé, en plus des mécaniques]

img_20160915_185727

[Avec le serrage, tout se remet en place progressivement, mais on peut remarquer un petit twist sur les pontets, en plus de la hauteur de corde du C# grave qui est plus haute. Un coup de clé Allen spéciale guitare et le creusement du sillet feront le boulot]

Donc il faudra ici aussi virer toutes les cordes, les pontets inutiles et les mécaniques superflues (seul bémol sur ce modèle de guitare, d’ailleurs, les mécaniques sont super proches, on se pince souvent les doigts).

Du coup, on a de nouveau un instrument simple d’abord, où les notions de majeur et de mineur sautent.

Tu prends ta gratte, tu enfiles la sangle, tu fais du barré.

img-20160915-wa0002

Ayé, tu peux rocker.

Publicités

Transformer sa guitare en basitar

(Préambule : J’ai fait un article ici pour dire comment faire une guitbass)

 

Salut tout le monde.

 

Aujourd’hui, on va parler d’autre chose que les habituels jets d’acide, et on va parler musique, et plus particulièrement instruments.

Les Presidents of the United States of America existent depuis les années 90 et se sont faits connaître pour leur énergie, leurs chansons mi pop / mi grunge / mi grave / mi aigu / mi cuit / mi putes / mi soumises, et plus sérieusement pour leurs instruments.

Parce que jouer dans un groupe de rock ne nécessite pas forcément de s’attarder sur toutes les cordes, Chris Ballew et Dave Dederer (remplacé par Andrew McKeag depuis 2005) ont modifié leurs grattes pour obtenir une liberté, une simplicité, une dynamique propre à leur univers.

(bon, j’ai mis une vidéo d’une reprise en concert, donc ça compte pas forcément)

On va s’attarder sur la gratte de Ballew (le chanteur chauve tout fin de 51 ans, là). Les plus avisés auront reconnu une Epiphone SG des familles, mais avec juste deux cordes.

Donc c’est une BASITAR qu’on a là.

Concrètement, il s’agit d’une gratte avec deux cordes à gros tirants, accordée vers le bas. Du 0.60 pour le C#(do dièse) placée là où on met normalement un D(ré), et un G#(sol dièse) en 0.36 sur la corde de B(si). Vous jouez plus bas, en Open C#, mais au milieu du manche. Tout ceci pour un confort de jeu assez plaisant, et facile, bourrin, qui permet de sautiller partout sur scène tout en restant efficace. Les plus réfractaires vous diront que vous allez « branler votre manche », mais c’est à vous de voir comment vous allez jouer. Après tout, y’a quand même DEUX cordes. Ecoutez donc quelques morceaux du groupe et vous comprendrez.

IMG_20160809_084807

(elle n’est pas finalisée sur cette photo)

Alors, une basitar, on fait ça comment ?

Déjà prenez une gratte, de préférence déjà usée par le temps et l’usage, que vous n’avez pas peur de défoncer un peu. Ou alors faites le riche et mutilez pour l’occasion une Fender signature [insérez un mec connu]. Pour la première que vous modifiez, choisissez un truc pour vous faire la main.

Dans mon cas, c’est une Vision type Stratocaster qui est passée au bistouri tournevis, et qu’on m’a gracieusement donnée. Merci encore au donneur. Je vous épargne les détails mais en gros, elle a bien 10 ans ou plus, achetée dans un pack, et laissée à l’abandon pendant 7 ans. Elle a la particularité d’être lourde et solide, ce qui est un plus. Il a fallu que je la bombarde de WD40 pour la dégripper, malgré ça  certaines parties ne bougent plus trop (comme la barre de réglage, qui est soit rouillée, soit hyper tendue).

Alors pour commencer il faudra s’équiper de vos deux nouvelles cordes, et de ça :

IMG_20160809_095624

La lime à ongles basique

IMG_20160809_095650

Un cruciforme en qui vous avez confiance

Voilà, vous avez vos cordes, vous outils, commencez par virer celles qui sont déjà là. VIREZ TOUTES LES CORDES, J’AI DIT !

Maintenant, glissez la corde de 0.60 dans le D, et allez-y doucement en haut au niveau du sillet. C’est pour essayer de l’élargir sans trop de profondeur, sinon vous êtes bon pour le faire changer à nouveau, et vous ne voulez pas changer un sillet pour une mauvaise manip’, donc allez-y doucement.

Faites de même avec la 0.36 dans le B, et doucement, là aussi. Le problème est moins fréquent mais présent quand même pour beaucoup d’instruments.

Bien, maintenant vous vous accordez en C#0.60 et en G#0.36. Laissez reposer un peu la bête après avoir gratté un peu et testé le rendu. Si tout va bien, vous ne frisez pas sur les frettes et vous êtes juste sur tout le manche (j’y reviendrai).

En jouant vous avez probablement eu ce problème : IMG_20160809_084912

LA LA LAAAAA JE RESTE PAS EN PLACE !

C’est à ça que va servir la lime à ongle. Entamez légèrement vers la gauche et la droite sans creuser vers le fond. A force de jouer et de réaccorder les cordes neuves vous devriez arriver à creuser suffisamment pour que ça reste en place.

Bon, maintenant, on va virer le superflu. Et ça comprend aussi les mécaniques et les pontets.

C’est pour ça qu’on a pris un tournevis :

IMG_20160809_091202

Pour virer les mécaniques qui ont des petites vis. Vous n’avez pas besoin de 4 mécaniques qui risquent de parasiter votre son en vibrant.Et puis ça fait classe, hein ?

Pareil pour les pontets :

IMG_20160809_091206

En plus ça fait mal quand il en reste sans corde. Sans parler du bordel que ça fait avec les ressorts, quand il n’y a pas les cordes.

 

Voilà, vous avez mutilé une guitare et vous avez donc une basitar. Facile à jouer, à prendre en main, et parfait pour jouer du stoner, du grunge, des chansons pour enfant (si, si), du blues, du rock, et même du metal (DOES IT DJENT ?!).

Vous noterez que j’insiste sur le terme « mutiler ». En effet, vous déformez votre guitare quelque peu, et bien que ce ne soit pas irréversible, c’est quand même du boulot pour en refaire une six cordes.

Je n’ai pas encore fait de prises de son pour vous donner une idée du rendu, mais je mettrai à jour l’article bientôt pour ça. Je reste disponible pour ceux qui auraient des questions, sachant que je suis loiiiiin de tout savoir à ce sujet.

Je compte faire une guitbass, bientôt, également. J’en ferai un article aussi. Il sera bien plus court aussi.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille le site de ce monsieur, qui est une sacrée référence en la matière et que je remercie au passage.

Fin.

 

EDIT Post-traitement : j’ai pu voir avec un professionnel pour régler un problème de justesse le long du manche. Etant donné que j’ai fait ça sur une guitare un peu moisie, aux mécaniques et pontets fatigués, vieux, usés… Je n’aurai jamais une basitar juste sur tout le manche. Il faudra que je fasse ça avec une guitare soit neuve, soit bien entretenue. Je pense lorgner sur une SG également, pour des questions de confort, mais rien n’est fixé. En attendant je vais faire une guitbass avec mon Epiphone Les Paul. Bientôt sur vos écrans.

 

SECOND EDIT : Chris Ballew est quelqu’un qui répond à son fan mail en moins de 24 heures. Du coup, j’en ai profité pour lui demander si j’avais un risque de tordre le manche avec des grosses cordes. Il m’a répondu que non, j’avais juste un risque d’instabilité étant donné que des parties du manche se retrouvent sans cordes. Merci Chris !